230, rue Principale
Saint-Jacques-de-Leeds
(Québec)  G0N 1J0
418.424.0212

Le site patrimonial regorge de vestiges historiques, on y retrouve l’église et le cimetière St.James, le Rectory Alexander, le Leeds Model School, le Sunday River School, ainsi que le Leeds Methodist cemetery.

 

|   St.James church & cemetery

L’Église anglicane St.James est une œuvre unique en raison de sa forme polygonale, elle a été construite pièces sur pièces de manière artisanale par les premiers habitants de Leeds. Elle a été consacrée par l’évêque du diocèse anglican, le révérend George Jehosaphat Mountain, ayant lui-même fondé la mission quelques années auparavant.

De 1831 à 1945, la mission anglicane de Leeds fut le centre névralgique d’un circuit missionnaire. Aujourd’hui, l’église n’accueille ses fidèles qu’une fois par année, au mois de juillet ou pour des occasions spéciales tels mariages, naissances, décès.

Grand héritage patrimonial, le site de l’église St.James est le site religieux le plus ancien de la région.

 

|   Leeds Model School

En 1845, la Commission scolaire de la municipalité de Leeds est fondée, elle est de langue anglaise et de religion protestante, les protestants étant majoritaires dans le canton.

Après la fermeture de la première école située à proximité de l’église St.James et l’incendie de la seconde, le conseil des commissaires décide en 1894 de construire une nouvelle école qui sera construite deux ans plus tard.

Située sur la rue Principale, en haut du village, elle accueille ses premières classes en janvier 1897. Elle fermera ses portes en 1945.

Après avoir changé de propriétaire à quelques reprises, la Corporation du Patrimoine du Canton de Leeds la sauve de la démolition en 1994. Elle fut ensuite transportée sur le site patrimonial, une tâche ardue en considérant que ce bâtiment possède des dimensions de 30 pieds sur 70. Afin de faciliter le transport, la Leeds Model School est transportée en hiver et sera ensuite restaurée.

 

|   Rectory Alexander

C’est le révérend James Lynne Alexander qui entreprend la construction de ce bâtiment en 1837. Entièrement bâtie de pierre, la maison étonne par son caractère imposant.

En 1841, le révérend vend sa résidence à la Society of the Propagation of the Gospel. 

D’importants travaux sont apportés à l’édifice pendant le pastorat du révérend Joseph Rotera de 1888 à 1924. En 1914, le révérend fait ajouter la longue véranda sur la façade.

Après son départ, le Rectory ne sera habité que sporadiquement. Entre 1942 et 1953, il accueille de jeunes garçons provenant de partout dans la province, dans le cadre de camps d’été. Certains ont d’ailleurs laissé leur signature à l’intérieur des volets des fenêtres.

Après 50 ans d’abandon, le Rectory est restauré, les murs sont repeints, la toiture est refaite et l’intérieur aménagé à l’époque du siècle dernier.

 

|   Sunday River School

Également connue sous le nom d’école no 5, elle était située près de la rivière Sunday, près du rang 10. La première école est construite vers 1870 et ferme ses portes vers 1912. En 1927, une nouvelle école ouvre ses portes au même endroit, elle sera en fonction jusqu’en 1943.

En 1948, le bâtiment est vendu et transporté au Lemesurier.

En septembre 2000, elle est déménagée sur le site patrimonial, après que ses propriétaires, Francis et Isabelle Murphy en aient fait don à la Corporation du Patrimoine du Canton de Leeds.

 

|   Leeds Methodist cemetery

À l’ombre des grands pins, juché sur une petite butte de l’ancien chemin Craig, s’étend l’un des plus vieux cimetières du canton de Leeds. Il est identifié à la communauté méthodiste dont les origines remontent à 1830. Mary McKillop, épouse du pionnier Archibald MacLean y est enterrée. John Lambly, l’un des premiers défricheurs du canton d’Halifax y est également inhumé avec les membres de sa famille. Il s’agit d’un personnage important de la région, il a été préfet du District de la Chaudière en 1841, maire de la municipalité du comté de Mégantic en 1854 et de la municipalité de Leeds-Thetford.